Après la canicule de cet été, le mois de septembre a été plutôt doux et les précipitations se sont fait rares. Météo-France dresse la suite des prévisions météorologiques.

Hausse des températures et déficit pluviométrique pour cet automne 2019. Dans un bulletin publié ce mercredi 25 septembre 2019, Météo-France a relayé un pré-bilan climatique pour les mois d'octobre et de novembre : une hausse des températures de 0,6% est à prévoir avec une baisse possible de 5 à 20% concernant les précipitations. 

La hausse des températures due au changement climatique

Les modèles de prévisions sur la saison automnale, installée depuis le 23 septembre, annonce tous la même chose : Les conditions devraient être plus chaudes que la normale sur une grande partie ouest de l'Europe, dont la France. Le mois d'octobre sera proche de celle-ci du point de vue des températures. Quant à novembre, la hausse sera de 0,5°C.

Le rapport publié par Météo-France explique que ces modifications sont dues au changement climatique sur une grande partie du continent. 

Une situation problématique pour les agriculteurs et cultivateurs

Le déficit pluviométrique, quant à lui, persisterait en octobre (5%) mais aussi en novembre (15%). Une situation problématique pour les agriculteurs et cultivateurs français qui, à cause d’un hiver sec l’an dernier, avaient eu leurs réserves de fourrage et les nappes phréatiques utilisées pour l’irrigation, fortement diminuées.

De même, cet été, plusieurs communes du sud-ouest de la France ont dû être ravitaillées en eau potable, un problème qui n'a fait qu'augmenter cette période de sécheresse. Pour que ce phénomène disparaisse en grande majorité, il faudrait que le prochain hiver soit très pluvieux. Ce qui permettrait de remplir les nappes d'eaux souterraines, rapporte La Chaîne Météo.

Un automne sec (épargné par les précipitations) et doux est à prévoir pour cet automne 2019. Cependant, Météo-France tient à avertir que la fiabilité de telles prévisions météorologiques restent assez aléatoire en ce qui concerne les mois à venir.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.