Le retour du printemps sonne aussi le retour des allergies pour des millions de Français. En ce moment, de nombreux départements sont en alerte rouge à cause d'une concentration particulièrement élevée de pollen dans les airs. La liste.
Allergies au pollen : la moitié de la France en alerte rougeIstock

Soleil, températures plus douces, journées plus longues… On se réjouit, chaque année, de l’arrivée du printemps. Mais on oublie trop souvent que la “saison des amours” est aussi celle… des allergies. En France, 30% des adultes sont sujets à une allergie aux pollens, selon le ministère de la Santé. Éternuements intempestifs, démangeaisons et yeux irrités… Cette affection peut être particulièrement handicapante au quotidien. 

Et lorsque le beau temps revient, et que la pluie se fait plus rare, le risque de développer ses symptômes est accru., car la concentration de pollens dans l’atmosphère atteint des pics.

En ce moment, c’est notamment le cas dans plusieurs départements, qui sont placés en alerte rouge par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

Le principal responsable, c’est le bouleau, entré en pollinisation début avril. 

Alerte au pollen : les départements concernés 

Le risque est donc accru cette semaine dans les départements suivants :

  • Bretagne : Morbihan, Ille-et-Vilaine
  • Normandie : Manche, Calvados, Orne, Seine-Maritime
  • Pays de la Loire : Sarthe, Mayenne
  • Centre-Val-de-Loire : Eure, Eure-et-Loir
  • Hauts de France : Oise, Somme, Pas-de-Calais, Nord, AisneIle-de-France : Essonne, Val-de-Marne, Yvelines, Seine-et-Marne, Paris, Seine-Saint-Denis, Val-d’Oise, Hauts-de-Seine
  • Grand Est : Marne, Ardennes, Aube, Haut-Rhin, Bas-Rhin, Vosges,, Haute-Marne, Meuse, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Marne
  • Bourgogne-Franche-Comté : Yonne, Nièvre, Saône-et-Loire, Jura, Doubs, Côte-d’Or, Haute-Saône, Territoire de Belfort
  • Nouvelle Aquitaine : Vienne, Dordogne, Haute-Vienne, Creuse, Corrèze
  • Occitanie : Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault, Gard, Lozère
  • Auvergne-Rhône-Alpes : Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Allier, Isère, Savoie, Haute-Savoie, Ain, Rhône, Loire

Une amélioration en fin de semaine ?

Si vous souffrez d’une allergie au pollen, prenez bien vos médicaments, évitez de faire du jardinage et protégez vous du soleil. N’oubliez pas de bien aérer votre logement. 

La situation pourrait toutefois s’améliorer en fin de semaine, si le temps s’humidifie ou encore si les précipitations font leur retour dans les régions concernées. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.