14 vues

Marine Le Pen était à Strasbourg mardi, pour soutenir la candidature FN locale en vue des cantonales.“S’il y a bien un moment où il faut secouer le système, c’est maintenant”, a notamment déclaré la présidente du FN dans le quartier populaire de Neudorf, rapporte Le Parisien.fr.Mais elle a surtout été prise à partie par un petit groupe de manifestants, affublés de bonnets phrygiens, un des symboles de la République.

Contenus sponsorisés