En Chine, un homme a décidé de se venger de sa femme en projetant la vidéo de son adultère le jour de leur mariage.
VIDEO. Trompé par sa femme, il diffuse la sextape le jour de leur mariageSource : Apple DailyCapture vidéo

Un mariage qui a viré au fiasco. En Chine, un homme a découvert l'infidélité de sa compagne. Pour se venger, il décide de projeter la vidéo de l'adultère... le jour de leur mariage ! Des images qui laissent peu de place au doute puisqu'on voit clairement la jeune femme au lit avec un autre homme sur l'écran géant. Enervée et humiliée, la mariée jette de rage son bouquet de fleurs au visage de son époux. "Tu pensais que je ne savais pas ?", lui lance-t-il avant que les invités viennent sur le podium les séparer.

La mariée aurait couché avec le compagnon de sa soeur

Selon plusieurs sources, le mariage se serait déroulé le jeudi 26 décembre dans la province de Fujan, dans le sud-ouest de la Chine. Publiée sur la plateforme YouTube, la scène, captée par une personne présente à la cérémonie, a rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux. D'après le quotidien hongkongais Apple Daily, le couple était ensemble depuis deux ans, et s'était fiancé six mois plus tôt. Le marié aurait découvert l'infidélité de sa compagne après avoir installé une caméra de surveillance dans son domicile lors de travaux de rénovation. Le quotidien indique également que l'amant de la jeune épouse serait le mari de sa soeur, enceinte de six mois.

Selon Jiang Zhe Hu Ba Jie, un célèbre blogueur chinois, la femme serait victime de violences conjugales. Elle aurait accepté de se marier parce qu'il lui aurait promis d'acheter un appartement et une voiture, rapporte le Daily Mail. Zha, un autre blogueur chinois, soupçonne "un coup marketing" derrière la vidéo.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.