Sommaire

Roman Polanski, 2020, César de la polémique

En marge de la 45ème cérémonie des César, qui a lieu le 28 février 2020 à la salle Pleyel de Paris, la soirée avait été marquée par la nomination de Roman Polanski à 12 reprises par l’Académie du cinéma, pour son film J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel et Emmanuelle Seigner.

Adaptée du roman historique D. (paru en 2013 par Robert Harris), revenant sur l’affaire Dreyfus dont s’inspire le titre de l’article d’Émile Zola publié dans L’Aurore en 1898, la sortie du film a été vivement décriée alors que Roman Polanski était visé par des accusations de viol sur mineure. Face à la colère de plusieurs associations et militantes féministes, le cinéaste avait décidé de ne pas se rendre à la cérémonie, préférant rester avec son équipe dans un hôtel particulier, comme l’avait révélé Closer à l’époque.

Alors que l’ambiance était tendue dans le public et aux abords de la salle Pleyel, la soirée animée par Florence Foresti a vu le sacre de Roman Polanski pour le César de la meilleure adaptation, des meilleurs costumes et surtout du meilleur réalisateur. De quoi provoquer la colère de l’actrice Adèle Haenel, criant "à la honte" avant de sortir furieuse de la salle. D’autres personnalités ont exprimé leur mécontentement en quittant les lieux durant la cérémonie, tandis que d’autres stars n’ont pas hésité à saluer le succès du réalisateur.

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.