Sommaire

 title= 

Zlatan Ibrahimovic

Avant, le PSG était un club en perte de vitesse. Mais ça, c’était avant. Avant que les richissimes propriétaires qataris du club n’engagent un certain Zlatan Ibrahimovic, ou disons l’incarnation de Dieu dans la peau d’un footballeur. Car Zlatan est fort certes, mais Zlatan a aussi et surtout un égo surdimensionné. « Je ne connais pas bien la Ligue 1, mais elle, elle sait qui je suis ». « Moi, c’est Ibrahimovic, mais toi, t’es qui putain ? » « Je n’ai pas besoin d’avoir le Ballon d’Or pour être le numéro un […] Dans ma tête, je sais que je suis le plus fort, le plus fort de tous ». On l’aura compris Zlatan est le meilleur. Ce qui serait bien en 2013, c’est qu’il continue d’exercer son talent, mais plus discrètement.

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.