Après avoir publié deux recueils d'anecdotes drôles et croustillantes sur son métier de croque-mort, Guillaume Bailly vient de publier aux éditions de l'Opportun intitulé Mes sincères condoléances, l'intégrale, un livre regroupant de nouvelles anecdotes ainsi que toutes celles des deux précédents ouvrages. Planet vous propose d'en découvrir quelques-unes.
Mes sincères condoléances : les anecdotes à mourir de rire d'un croque-mort

Mauvaise réputation 

Mauvaise réputation© Service de presseUn homme entre dans l'agence de pompes funèbres et se dirige vers la première personne qu'il voit.

- Pardon, Monsieur, est-ce que vous savez où je pourrais trouver un magasin de spiritueux, ou une cave à vins ? 

- Désolé, Monsieur, je ne sais pas, répond le croque-mort. 

- Zut. Pourtant ma femme m'a dit : "Va voir les croque-morts, ils savent toujours où se trouvent les boutiques d'alcool. 

Le sens de la formule

- Chéri, demande l'épouse du croque-mort, j'apprécie que tu conduises prudemment, mais un peu plus vite, ça serait possible ? Je vais rater le train pour aller voir ma mère.

- Non, ce n'est pas possible, je suis de permanence. 

- Oui et alors ? 

- Alors ? Si on a un accident et qu'on se tue, c'est moi que les gendarmes vont appeler pour venir nous chercher.   

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.