Au quotidien, les voyageurs et touristes font des rencontres insolites dans le métro à Paris. Certains ont eu l'idée de partager leurs pépites sur un compte collaboratif qui regroupe déjà 141 000 fans sur Instagram. Voici le pire du métro parisien.
"Les gens dans le métro" : le compte Instagram qui dévoile le pire du métro parisien

Vous pensez avoir tout vu dans le métro à Paris ? Détrompez-vous. Au quotidien, quatre millions de voyageurs se promènent en moyenne chaque jour dans les couloirs du métro et naviguent dans les transports en commun à travers la capitale et son agglomération.

Des étudiants aux jeunes actifs, seniors et familles nombreuses, sans oublier les touristes, tous ces usagers sont amenés à se croiser pour le meilleur et pour le pire. On ne va pas se mentir, quand nous ne sommes pas en train de nous plaindre après un retard dans les transports ou parce qu’il y a trop de monde dans le wagon, notre regard s’arrête parfois sur de drôles d’énergumènes.

Avez-vous déjà été confronté au pire du métro parisien ?

L’occasion pour certains internautes de partager leurs rencontres insolites sur les réseaux sociaux. À l’image du compte collaboratif "Les gens dans le métro", qui rassemble le pire du métro parisien sur Instagram. Avec 141 000 abonnés à son actif, cette page a déjà vécu de nombreuses péripéties, se vantant même d’avoir survécu "à la grève et au Covid". Tout en prenant le soin de préciser que "toute publication sera retirée en cas d’incident voyageur".

Masques en folie, retour de soirée mouvementée, fête dans le wagon et autres situations surréalistes : il y en a pour tous les goûts. À cette occasion, Planet vous invite à découvrir le pire du métro parisien dans le diaporama ci-dessus.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.