Une médecin, également mannequin, s'est vu interdire le droit d'exercer la médecine à cause de ses photos en tenues légères publiées sur ses réseaux sociaux.
© Capture Instagram
 

Nang Mwe San est une mannequin birmane très suivie sur les réseaux sociaux. Avant le mannequinat, la jeune femme de 29 ans exerçait une toute autre profession : celui de médecin généraliste, et ce, pendant cinq ans. C"est à partir de 2017 qu"elle décide de se lancer pleinement dans le mannequinat. Cependant, sa nouvelle profession ne semble visiblement pas plaire à tout le monde. 

Dans une lettre datée du 3 juin dernier, l"ordre des médecins lui a signifié qu"elle n"est désormais plus habilitée à exercer la médecine  en raison d"un "style vestimentaire qui va à l"encontre de la culture des traditions birmanes", en référence aux photos qu"elle publie régulièrement sur ses réseaux sociaux sur lesquelles elle s"affiche en maillot de bain ou en lingerie. 

Stupéfaite, Nang Mwe San compte faire appel de cette sanction qu"elle juge "inacceptable". "Je ne suis pas habillée comme cela lorsque je soigne mes patients", a déclaré la mannequin dont les propos sont relayés par plusieurs médias. "Je ne pense pas qu’ils devraient interférer avec ma liberté personnelle, ce n’est pas leur affaire", a conclu la jeune femme qui espère redevenir médecin après sa carrière dans le mannequinat.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.