Puisqu’il est impossible de prouver que les spectres n’existent pas, pourquoi ne pas faire le pari inverse ? 

Si vous croyez aux fantômes, vous n’êtes pas seul : selon un récent sondage de la Sofres (2010), 46% des Français estiment "probable" que la vie continue après la mort. Environ 30% des Américains croient en la présence des fantômes, 13 % affirmant avoir senti leur proximité à travers des apparitions ou un fort sentiment de "présence".

 

Arthur Conan Doyle les photographiait, Victor Hugo les invoquait en faisant tourner les tables, la littérature en est truffée tandis que la science s’interroge toujours sur leur réalité. Au milieu des années 2000, Richard Wiseman, un psychologue américain a mené la première enquête scientifique d’envergure sur l'existence des revenants. Il a emmené un groupe de volontaires se balader dans des lieux réputés hantés, dont les chambres souterraines du South Bridge d'Edimbourg, afin de savoir si les visiteurs sentaient une présence surnaturelle. Au final, quelque soit le lieu arpenté, 45 % des participants affirmèrent avoir ressenti quelque chose d'inhabituel.

 

Publicité
"Je ne crois pas aux fantômes, mais j'en ai peur"Des mesures scientifiques ont démontré que les endroits réputés hantés se caractérisent par une intensité lumineuse particulière et des variations de champ magnétique. Capturer des traces de la présence des fantômes est une expérimentation qui a obsédé certains scientifiques. Dans les années vingt, Thomas Edison, le père du phonogramme a, par exemple, essayé de mettre au point un appareil recevant directement les messages des esprits, une sorte de table tournante électrique. L’histoire est muette sur le résultat de cette expérience.

 

La Demoiselle brune est la photo de revenant la plus célèbre au monde. Elle a été prise en 1936 par 2 journalistes, dans le château de Raynham Hall (Norfolk) La silhouette aperçue dans l’escalier pourrait être celle de l’épouse du propriétaire du château. Tous les spectres ne sont pas aussi gracieux. Du mâcheur (spectre affamé), à l’esprit frappeur, en passant par le Visiteur (mort n’admettant pas d’être mort) sans oublier l’Elémental (démon frappeur) certains spectres viennent pour terminer des actes inachevés ou faire passer des messages qui peuvent être effrayant à entendre. De quoi justifier la fameuse formule prêtée à la marquise du Deffand : "Je ne crois pas aux fantômes, mais j’en ai peur"...

mots-clés : Fantôme, Après, Seul, Messages

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité