Les fesses de Jennifer Lopez, c'est un peu sa signature, et à 45 ans, la chanteuse n'a visiblement pas l'intention de les rhabiller. Son dernier clip, le bien nommé Booty, en est la preuve : une véritable ode à son postérieur !
Publicité
Publicité

Attention, c'est chaud. Très chaud. Le titre, Booty (postérieur en anglais), était annonciateur, mais le clip dans sa version avec la rappeuse Iggy Azalea, frise carrément la censure. La chanteuse exhibe son célèbre postérieur au rythme d'une chorégraphie conçu pour lui. Et rien n'est négligé : zoom, lumières, déhanchés, regard aguicheurs... Certains risquent de prendre chaud. A regarder avec modération !