"Le bololo partout" : Edouard Philippe a, en ces termes, évoqué le blocage des gilets jaunes prévu ce 17 novembre. Depuis, l'expression interroge et fait rire les internautes. Voici un florilège de leurs blagues. 

Edouard Philippe a choisi une expression plutôt orginale pour parler du blocage des axes routiers par le mouvement des gilets jaunes ce 17 novembre. "Ah bah tiens, je vais bloquer ici, ça va être formidable je vais mettre le bololo partout" a-t-il déclaré à l"antenne de RTL ce lundi. Le mot, qui désigne une situation de désordre, est surtout utilisée par les soldats français des opérations extérieures (Opex), elle fait référence à un quartier de la capitale du Tchad, N"Djamena.

Ce terme inhabituel, à l"instar de la "poudre de perlimpinpin" d"Emmanuel Macron, a fait tiquer les internautes qui ne se sont pas privés d"y aller de leur petite blague sur les réseaux sociaux.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.