Les automobilistes qui ont posé des films teintés sur leurs vitres latérales avant pourront être sanctionnés d'une amende et d'un retrait de points de permis.  
©Getty Images

Le ministère de l’Intérieur a publié en 2016 un décret interdisant les vitres teintées latérales avant des véhicules. Cette mesure, qui entrera enb vigueur dès le 1er janvier 2017, vise à accroitre la sécurité routière mais aussi à faciliter le contrôle de certains comportements au volant (utilisation du téléphone ou non port de la ceinture), qui peuvent parfois passer inaperçus à cause de ces vitres.  

La transmission de lumière visible devrait alors être limitée à 30% et les propriétaires devront faire retirer de leur voiture ces films teintés. L’opacité des vitres doit atteindre au moins 95% pour que les occupants d'une voiture soient visibles.

135 euros d’amende

"En France, environ 160 000 véhicules s'équipent, chaque année, de ces filtres opaques", rappelle L’Express.fr. Les automobilistes en infraction devront alors s’acquitter d’une amende de 135 euros et pourront perdre 3 points sur leur permis de conduire.

Si les associations de sécurité routière ont accueilli positivement l’annonce, des professionnels critiquent toutefois cette mesure. C’est le cas de l’Association sécurité et filtration des films pour vitrage (ASFFV), qui craint la disparition de 1800 emplois, rapporte BFMTV.com.

En vidéo sur le même thème : Les voitures aux vitres teintées interdites dès 2016 

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.