Taxer et traquer l'automobiliste serait devenu un "projet politique" pour la mairie de Paris

La municipalité de Paris vient de prendre la décision d’augmenter de manière inconsidérée ses tarifs de stationnement :

il est maintenant effectif de rendre le stationnement payant jusqu’à 20h au lieu de 19h précédemment. La ville vient aussi de mettre fin à la gratuité partielle du stationnement le samedi et au mois d’août. Les tarifs sont fixés à 4€ l’heure contre 3,60€ dans le centre de la capitale, et à 2,40€ contre 1,60€ dans les autres quartiers de Paris.

De plus, les résidents vont désormais payer leur carte de stationnement annuelle 45€ pour un an et 90€ pour trois ans, alors que cette carte était gratuite jusqu’à maintenant. Les résidents voient aussi leur tarif de stationnement augmenter : 1,50€ de l’heure (contre 0,60€ auparavant) et 9€ la semaine (contre 3,25€ précédemment).

> Lire aussi : Les tarifs du stationnement à Paris font un bond énorme

La mairie de Paris a besoin de trouver de nouveaux financements pour boucler son budget 2015. Anne Hidalgo, maire de Paris, trouve tout naturel de s’en prendre à l’automobiliste qui serait la source de tous les maux parisiens mais aussi sans l’avouer une source financière sous couvert d’écologie.

Pour "40 millions d’automobilistes", il ne s’agit pas de défendre le "tout automobile" mais de faire en sorte que l’on puisse organiser une complémentarité intelligente entre les transports en commun et l’automobile.

Hélas l'on en prend pas le chemin puisque l’on fait tout le contraire.

En effet si l’on veut que l’automobiliste qui arrive aux portes de Paris prenne les transports en commun il doit trouver à se garer facilement et a un cout modéré. On a supprimé 30% des places de parking à Paris en 10 ans, résultat il y a en permanence 20% des automobilistes qui cherchent une place pour se garer. Pendant ce temps il pollue, il y a moins de voitures à Paris, mais toujours plus de bouchons.

Cette politique de vouloir décourager l’automobiliste de rouler dans Paris sans lui offrir de véritable alternative ne fonctionne pas.

Autre incohérence : en ce moment du fait de pics de pollution la Mairie de Paris rend le stationnement gratuit, mais pour les résidents… alors que les Francilliens eux vont payer et cher si ils trouvent une place pour stationner, auront-ils envie d’abandonner leur voiture  pour le transport en commun ? Mais le Francilien est-il le souci de la mairie de Paris ? 

Difficile de se garer a Paris, cher de se garer a Paris et de ce fait si vous devez vous arrêter, gare à la fourrière dont les tarifs de garde ont augmenté de 300% !!

> Lire aussi : Fourrière : les frais de garde journaliers vont faire un bond de 375%

Sans parler du projet stupide de Mme Hidalgo de vouloir interdire le diesel à Paris alors que maintenant il est devenu propre depuis la norme Euro 6 !!

Incohérence ? Ou alors cohérence pour trouver toujours tant et plus de ressources au nom d’une certaine écologie autophobe ?

Car finalement on voit bien qu’il  n’y a aucune amélioration possible sans un plan d’ensemble qui organise la complémentarité entre automobile et transports en commun, amélioration des infrastructures pour fluidifier le trafic et renouvellement du parc automobile pour éliminer les véhicules les plus polluants. Ceux-ci sont la propriété de gens modestes et il serait cruel de les empêcher de rouler, il faut la aussi avant d’interdire trouver des solutions.

INCOHÉRENCE de cette politique car nous n’osons pas  imaginer que cette incohérence  soit en fait un plan d’ensemble cohérent  de traque pour produire de la taxe.

Se déplacer  est un enjeux économique important et ce n’est pas avec de telles mesures que l’on relancera l’économie.

Il serait bon aussi de rappeler à Mme Hidalgo que 40 millions d’automobilistes, c’est aussi 40 millions d’électeurs !!

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet