En test dans plusieurs villes, des voitures permettent désormais de scanner les plaques des véhicules qui ne se seraient pas acquittés du tarif de stationnement. 
©AFP

A en croire information publiée dans le dernier numéro du magazine Auto Plus, le gouvernement prévoit le développement prochain de voitures permettant de flasher tous les véhicules en infraction de stationnement.

"Ces redoutables 'scan cars' circulent déjà dans plusieurs villes de France (Aubervilliers, Saint Denis, Saint Ouen, Kremlin-Bicêtre, Metz, Rouen, Strasbourg, Toulouse...) et font déjà des ravages dans certaines d’entre elles", précise la revue.

Jusqu’à 1500 voitures scannées par heure

Concrètement, ces voitures sont équipées de caméras permettant de lire les plaques des véhicules stationnés, afin de pouvoir les comparer aux plaques des véhicules enregistrés sur les horodateurs ou avec les applications qui permettent de payer le parking. En cas d’infraction, un PV est alors envoyé directement à l’automobiliste.

Encore en phase de test, ce dispositif pourrait être développé dans toute la France dès 2018, provoquant par la même occasion la disparition des pervenches. Et leur rentabilité pour les autorités semble de surcroît très importante. "Elles peuvent scanner 1500 voitures par heure, là où un agent à pied plafonne à 200", explique le magazine. De quoi rapporter beaucoup d’argent.