©Getty Images
S'offrir une voiture de collection est le rêve de nombreuses personnes. Mais avant de se lancer, il est important de savoir comment la choisir et d'en connaître les contraintes ? Revue de détails.  
Sommaire

1 - Où trouver "sa" voiture de collection ?

Il existe plusieurs possibilités : - auprès d'un particulier passionné : c'est sur la toile que vous trouverez le plus d'annonces sur des sites spécialisés comme www.novaweb.fr ou www.classicdriver.com. Dans ce genre de domaine, vous trouverez de tout : de la meilleure occasion à la pire. Mieux vaut donc vous y connaître, notamment en mécanique, avant de vous lancer. Pour vous aider, des clubs de passionnés existent un peu partout en France et proposent des réunions d'informations et des rassemblements réguliers.

- auprès d'un professionnel spécialisé : ces derniers vous garantissent un véhicule en bon état, mais avec un prix bien souvent au-dessus du prix du marché.

- dans une vente aux enchères : si vous aimez les salles des ventes, vous pouvez y acquérir un modèle ancien pour un prix intéressant*. Seul bémol : s'il est possible de vérifier l'état de la carrosserie et d'entendre le moteur avant la vente, vous ne pourrez pas essayer la voiture et la conduire.

- dans des salons spécialisés : chaque année, le salon Rétromobile ouvre ses portes à Paris (www.retromobile.com). 

* Attention : les salles d'enchères retiennent entre 15 et 20% de commission sur le montant de la vente. Prenez garde à ne pas vous emballer et à déterminer à l'avance le prix que vous êtes prêt à mettre et à vous y tenir.

2 - Ce que vous devez savoir avant d'acheter

Son prix : on trouve de tout et à tous les prix, de 5000 euros à 15 000 euros et jusqu'à plusieurs milliers, voire millions d'euros ! Une seule chose à se rappeler : le marché est accessible à tout le monde.

La carte grise : pensez à vérifier que le numéro de la carte grise coïncide bien avec le châssis du véhicule.

L'état de la carrosserie : faites une inspection minutieuse du véhicule car la carrosserie d'une voiture ancienne peut demander beaucoup de travaux et autant d'argent pour la remettre en état.

Les accessoires : vérifiez si vous avez le volant, le levier de vitesse, les rétroviseurs, les fauteuils en bon état, les roues de secours… car chaque accessoire, de par son ancienneté, est coûteux. Pensez aussi à demander au vendeur s'il possède le manuel d'origine, les factures pour les travaux effectués récemment, la facture d'achat neuve, le dossier retraçant l'historique du véhicule.

3 - Des contraintes

Une voiture d'occasion peut être un bien qui se valorise à condition qu'il soit en bon état et qu'il soit très bien entretenu. Il vous faudra prendre en compte certaines contraintes :

. Un véhicule, même s'il est ancien, a tout intérêt à rouler, et cela régulièrement, au risque que des éléments de la voiture qui n'auront pas servi depuis longtemps, ne fonctionnent plus. La participation à des rallyes automobiles entre passionnés est bien souvent fortement conseillée.

. La présence d'un garage fermé : la carrosserie ancienne peut vite souffrir de corrosion si elle est garée à l'extérieur ou dans un lieu humide. Pensez également à ce qu'il y ait suffisamment de place pour y prévoir un établi.

. Le carburant : le meilleur carburant serait le SP98, le plus cher mais aussi le plus universel qui conviendrait aux moteurs anciens.

4 - D'autres informations utiles

. Un placement intéressant : de la même manière qu'un objet d'art, le véhicule de collection est exonéré d'impôt sur la fortune (ISF).

. Une carte grise spécifique : selon la législation, une voiture doit avoir au moins 30 ans pour être considérée comme une automobile de collection. A partir de ce moment-là, vous pouvez demander une carte grise de collection*. Celle-ci présente de nombreux avantages : une ré-immatriculation plus facile pour la faire rouler sans aucune restriction de territoire, un contrôle technique allégé tous les 5 ans (contre 2 pour les voitures "normales")... En revanche, vous ne pourrez utiliser le véhicule pour travailler ou transporter des marchandises.

. Côté assurance : il s'agit d'un objet de loisirs avec une utilisation souvent très différente d'une voiture récente. Chaque assureur est libre de proposer ou non une assurance de collection dans sa gamme de produits. Renseignez-vous et faites le tour des assureurs pour connaître les conditions pour en bénéficier (disposer en parallèle d'une voiture récente, exclusion des jeunes conducteurs…).

* ou conserver si cela est possible une carte grise normale.