Quatre panneaux stop ont été installés à un même carrefour en août dernier dans la commune de Parigné-l'Êvêque (Sarthe). Depuis, les automobilistes se disent désemparés.
©Capture d'écran Twitter (@francebleu)

Mais qui doit passer en premier ? C’est la question que se posent les automobilistes depuis qu’a été aménagé en août dernier un carrefour à quatre stops au croisement de la rue des Ecoles et de la route de Brette, dans la commune de Parigné-l’Êvêque (Sarthe).

 A lire aussi : groupe anti-radars sur Facebook : 15 personnes devant la justice

Selon France Bleu, la ville voulait réduire la vitesse dans ce carrefour jugé dangereux car il relie deux écoles, le collège et la salle de gym. La mairie a alors fait construire deux nouveaux stops à un croisement qui en comptait déjà deux autres. Il y a donc désormais un panneau identique à l’entrée de chaque intersection, invitant les automobilistes à laisser la priorité aux autres véhicules. Il est ainsi possible que quatre voitures se retrouvent face à face à l’arrêt, sans savoir qui doit se lancer en premier. Bref, un véritable casse-tête.

A lire aussi : sécurité routière : un Français sur quatre n'attache pas sa ceinture en voiture

Le maire de la ville a précisé à France Bleu qu’il allait mettre les choses au clair en rappelant les règles du carrefour dans le prochain bulletin municipal. Ce dernier a détaillé les règles de bon fonctionnement d’un tel carrefour : "celui qui arrive en premier redémarre, ensuite c'est la règle de la priorité à droite, puis si chacun a quelqu'un à sa droite, ce sera la courtoisie".

Si les règles paraissent évidentes au maire de Parigné-l’Êvêque, les internautes n’ont pas manqué de railler sur Twitter ce nouveau marquage au sol.

 > vidéo sur le même thème : Quatre panneaux stop à un carrefour

 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : 4 panneaux Stop à un carrefour

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.