Le magazine "Auto Plus" montre dans une enquête que les brigades de police de la route gagnent des points en fonction du nombre de verbalisations dressées. Avec des primes pour récompense. 

C'est une information qui risque de faire réagir. Un document révélé par le magazine Auto Plus confirme que les quotas de procès verbaux existent bien et que les policiers les plus actifs toucheraient même des primes en récompense. Plus encore, le document, qui provient du "sommet de la police nationale", montre également que les brigades routières (neuf compagnies autoroutières CRS et 22 unités de motards) seraient classées en fonction du nombre de PV qu'elles distribuent.

"Pour chaque prune distribuée, les différentes brigades sont en effet créditées d'un nombre de points précis. Et à l'issue d'une période de douze mois, les deux compagnies et les deux unités qui ont accumulé le plus de points sont gratifiées d'une prime annuelle. Cette dernière est ensuite équitablement partagée entre les agents du service concerné", précise le magazine.

"L'automobiliste ne sait plus pourquoi il est verbalisé"

Une information que semble confirmer les syndicats de police. "Tout est fait pour faciliter la verbalisation rapide avec le PV à la volée et la généralisation du PV électronique. L'automobiliste ne sait plus pourquoi il est verbalisé, il ne peut pas bien se défendre", explique le secrétaire général du syndicat UNSA Police, Philippe Capon, interrogé par l'hebdomadaire. 

Publicité
Une politique du chiffre que dément au contraire la direction générale de la police nationale. "Chaque année, la performance de ces unités est évaluée, comme dans l’ensemble de la fonction publique, afin, le cas échéant, d’entraîner le versement de primes collectives" mais "il ne s'agit en aucun cas d'une 'politique du chiffre'", explique-t-elle. 

En vidéo sur le même thème : Contester un PV de contravention et se défendre 

mots-clés : Police

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet