Alliance, le syndicat des forces de l'ordre, appelle les policiers à ne pas dresser de procès verbaux lundi prochain. Une action destinée à protester contre la réforme des retraites des agents de police, mais aussi contre le projet de réforme pénale.

Alliance « appelle l'ensemble des policiers à se mobiliser pour une journée sans procès-verbaux » lundi 9 septembre. Le second syndicat de la police entend ainsi protester contre la réforme des retraites des agents de la police nationale, mais aussi contre le projet de réforme pénale qui vient d’être présenté par le gouvernement. « La justice doit soutenir les victimes et sanctionner réellement les délinquants » a indiqué Jean-Claude Delage, patron d’Alliance.

Recentrer les policiers sur leurs missions prioritaires

Lundi 9 septembre sera donc une journée de mobilisation et d’action pour les policiers, qui iront « à la rencontre de la population dans les gares, les marchés, les péages autoroutiers ». Les forces de l’ordre y distribueront notamment de « faux PV », une sorte de pétition pour expliquer leur action à la population. Le syndicat réclame « plus de moyens afin d'assurer la sécurité de tous », estimant qu’il faut « recentrer les policiers sur leurs missions prioritaires », à savoir « la lutte contre la délinquance et la criminalité ».

Une journée sans PV mais pas sans sanctions

Cette journée sans PV ne concernera toutefois que les « infractions légères », c’est-à-dire les infractions à la circulation ou encore les stationnements gênants ou interdits, les « infractions graves et urgentes » resteront elles passibles de sanction.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.