Louer sa propre voiture à des particuliers peut procurer un revenu. Des plates-formes Internet sécurisent aujourd'hui cette pratique. Mode d'emploi. 
©Getty Images
Sommaire

1 - Comment ça marche ?

Les principaux avantages : la location entre particuliers permet à la fois de trouver rapidement une voiture moins chère et à des horaires de mise à disposition plus importants que pour de la location professionnelle, et de permettre aux propriétaires de rentabiliser leur véhicule.

Comment s'y prendre : pour louer sa voiture*, rien de plus simple ! Il suffit au propriétaire de rédiger une annonce en décrivant son véhicule (marque, essence/diesel/hybride, nombre de portes...) et de préciser ses périodes de disponibilités. Pour le locataire, il n'a plus qu'à comparer, à choisir, à réserver par l'intermédiaire du site de mise en relation et à déterminer les conditions de prise en main de la voiture**.

Les principaux sites : drivy.com, ouicar.fr, zilok.fr

Le tarif : on avoisine les 10 à 40% moins chers pour un modèle et une période identiques par rapport à un loueur classique.

En plus : la location peut se faire à la demi-journée, à la journée, à la semaine, voire pour une heure ou deux.

* la location entre particuliers est seulement pour un usage privé, pas pour une utilisation professionnelle** Pour faciliter les échanges et éviter au propriétaire d'être à chaque fois disponible pour recevoir le locataire, certains sites proposent d'installer un système qui permet de récupérer les clés et la voiture sans que le propriétaire ne se déplace. Renseignez-vous.

2 - Quels sont les modèles préférés ?

Les voitures plébiscitées : les citadines ou les petites voitures pratiques et faciles à garer à un prix accessible remportent les suffrages. On retrouve également les utilitaires et les minibus.

Quelles régions : en général, la région parisienne ou les départements avec un attrait touristique comme la Corse ou l'Hérault, sont prisés.

La voiture doit être en parfait état de sécurité et être en règle du contrôle technique, avec un certificat d'immatriculation au nom d'un particulier, artisan ou commerçant. Certains véhicules ne peuvent pas être loués. C'est le cas des camions, des véhicules de fonction ou de flotte qui appartiennent à des entreprises, des voitures de sport et de luxe...

De la même manière, le locataire doit parfois répondre à certains critères comme avoir au moins 21 ans, être titulaire d'un permis de conduire depuis plus de 2 ans, payer sur le site de location avec une CB à son nom...

3 - Quels revenus pour le propriétaire ?

Le gain à espérer dépend du modèle du véhicule et du nombre de jours de mise à disposition dans le mois. Certains sites proposent de faire une simulation.

Cependant : ne voyez pas trop grand ! Deux étudiants de l'Ensae* ont mené une étude (publié sur le blog de sharinplace.fr en 2015) à partir des données publiques sur les 3 principaux sites français de location, à savoir Drivy, Ouicar et Buzzcar, et les résultats montrent que plus d'un véhicule sur 2 n'a jamais été loué, et 47% des voitures en location ne dépassent pas les 350 euros/mois de revenus. De quoi prendre en charge une partie des frais d’entretien du véhicule (révision, assurance...).

* l'école nationale de la statistique et de l'administration économique

4 - Y-a-t-il des risques ?

Côté assurance : celle du propriétaire n'entre pas en jeu en cas de sinistre lorsque le véhicule est entre les mains d’un locataire. Pour pallier à cette difficulté, les sites de mise en relation incluent au contrat de location une assurance auto supplémentaire automatique et obligatoire. Le coût est compris dans le prix de la location.

Tout dépend des conditions et des modalités des contrats, mais souvent, en cas de vol, cette assurance rembourse la valeur du véhicule*. En cas d'accident, la voiture est dépannée et les réparations remboursées*.

En cas d'infraction, vous aurez à envoyer le formulaire de requête en exonération ainsi qu'une copie du contrat de location pour dénoncer le locataire. Celui-ci recevra alors l'amende chez lui.

Pensez-y : un contrat de location est proposé par les sites de location entre particuliers. Il suffit de l'imprimer et de le remplir entre le locataire et le propriétaire. Vérifiez toutes les modalités avant de le signer, et ce à quoi d'un côté comme de l'autre, le contrat vous engage. En cas de doute, renseignez-vous.

* la franchise est à la charge du locataire

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.