Ce lundi 26 janvier, le ministre de l'Intérieur a annoncé une série de mesures chocs pour lutter contre l'insécurité routière en réaction à l'augmentation du nombre de morts sur la route en 2014.

L’année 2014 a connu une hausse historique du nombre de tués sur la route avec plus de 120 morts de plus constatés par rapport à l’année précédente. Un record tragique qui a incité le ministère de l’Intérieur à prendre une série de mesures fortes pour lutter contre l'insécurité routière. Ainsi, Bernard Cazeneuve en a fait l’annonce ce lundi 26 janvier devant le Conseil national de la Sécurité routière. Voici les plus fortes.

Le taux d’alcoolémie baissé à 0.2 grammes pour les jeunes

Jusque-là contraints par la limite d’alcool fixée à 0.5g/l de sang, les jeunes conducteurs devront dorénavant présenter un taux d’alcoolémie inférieur à 0.2 g/l. Ceci équivaut à moins d’un verre d’alcool consommé.

Renforcement des contrôles sur les débits de boissons

Des sanctions seront prises plus systématiquement à l’encontre des débits de boissons qui ne fournissent pas d’éthylotests à leurs clients. Sont concernés les établissements qui ferment après 2 heures du matin (bars, discothèques). En fait, ces sanctions allant de la fermeture temporaire à la fermeture définitive existaient, mais celles-ci étaient jusque-là rarement appliquées.

Interdiction des oreillettes

Utiliser ses écouteurs en conduisant sera dorénavant interdit. Ceci est une façon pour le ministre de l’Intérieur de renforcer la lutte contre le téléphone au volant. En outre, c’est le principe de la tolérance zéro qui prévaudra. Vous êtes prévenus.

Des mesures à l’encontre des vitres sur-teintées

Le ministère déplore l’utilisation par certains automobilistes de véhicules équipés de vitres sur-teintées empêchant la police d’exploiter correctement les photos prises par les radars. Pour lutter contre cette pratique qui, selon Le Parisien, concernerait 160.000 automobilistes, le gouvernement proposera  une série de mesure pour rendre cet équipement illégal et passible d’amendes.

Interdiction de stationner à proximité des passages piétons

Publicité
Afin de dégager la vue des piétons qui s’engagent sur un passage clouté, il sera désormais interdit de s’y garer à proximité. Et pour cause, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, plus d’un piéton sur trois tué par une voiture l’a été sur un passage piéton.

 En tout, ce sont 26 mesures qui ont été annoncées par le ministre de l'Intérieur et devraient entrer en vigueur très prochainement.

Vidéo sur le même thème - PV électroniques : comment ça marche ? 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet