Manuel Valls a annoncé ce jeudi qu'il reportait l'obligation de disposer d'un éthylotest dans les véhicules "sine die". Le ministre de l'Intérieur attend encore en effet les conclusions du Conseil national de la sécurité routière...
AFP

© AFPAlors qu'il présentait les chiffres annuels des accidents de la route, Manuel Valls a annoncé ce jeudi qu'il souhaitait reporter "sine die" l'obligation d'avoir un éthylotest dans chaque véhicule. Le ministre de l'Intérieur a expliqué qu'il attendait les conclusions du Conseil national de la sécurité routière à ce propos.

Des éthylotests fortement critiquésLorsque le Conseil aura donné son avis, le gouvernement prendra ensuite sa décision quant au maintien ou nom de cette disposition. Il faut reconnaître que ces éthylotests sont très critiqués car ils paraissent peu fiables et sont trop chers.

Déjà en octobre, Manuel Valls avait reporté cette obligation du 1er novembre au 1er mars. Normalement, chaque véhicule devrait déjà posséder un éthylotest depuis le 1er juillet 2012. Le Conseil national de la sécurité routière a notamment créé un groupe de travail sur l'alcool au volant afin de réfléchir à la pertinence de telles mesures...

© AFP

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.