Acheter ses pièces moins cher, profiter des prix en région, passer par des réseaux alternatifs... Plusieurs filières permettent d'alléger votre budget pour l'entretien de votre voiture. Revue de détails.
Sommaire

1 – Acheter des pièces détachées d'occasion

D'où proviennent-elles : les pièces détachées sont issues de voitures en fin de vie récupérées par les compagnies d’assurance, les garagistes et les casses. Celles-ci sont démontées, nettoyées et vérifiées avant d'être remises sur le marché. A la clé, une économie jusqu'à -60 % par rapport au prix du neuf.

Un bémol : en occasion, privilégiez l'achat de pièces de carrosserie, celles de seconde main touchant à la sécurité (disques, plaquettes, pneus...) étant déconseillées. Commandez-les : vous pouvez les trouver directement sur les sites des démolisseurs. Parmi les plus importants, nous retrouvons : careco.fr, francecasse.fr, changeauto.com, allocasseauto.com, pieceseco.com... La plupart des garagistes indépendants acceptent d'effectuer le montage.

Et si vous désirez du neuf : vous trouverez des pièces détachées d'origine à petits prix sur des sites comme oscaro.com, yakarouler.com, mister-auto.com. D'autres sont spécialisés dans le pneu comme popgom.fr, allopneus.com, 123pneus.fr, pneus-online.fr ou 1001pneus.fr.

2 – Faites réviser votre véhicule en province

Les coûts d'entretien d'une voiture en zones urbaines sont souvent excessifs. Rien qu'en Ile-de-France, l'heure de main d'oeuvre est en moyenne supérieure à 70 à 80 eurosHT. Celle-ci pouvant être jusqu'à 4 fois plus élevée à Paris ou à Nice qu'en milieu rural profond. Le centre de la France, la Bretagne, la Normandie, et le Sud-ouest proposeraient les tarifs les plus attractifs. 

Un conseil : si vous prévoyez un déplacement en région, pensez à faire entretenir ou réparer votre véhicule sur place.

Une astuce : vous pouvez obtenir les prix officiels selon votre localisation sur le site va-france.com pour une opération d'entretien avec le prix des pièces détachées, le temps et le coût de la main d'oeuvre. Cela vous servira de base pour comparer.

Sachez-le : selon l'Automobile Club, le prix d'entretien des voitures (derniers chiffres datant du budget ACA de l'automobiliste de juin 2013 de l'Automobile Club) ne cesse d'augmenter. Il faut compter 737 euros par an en moyenne pour un véhicule essence, 915 euros pour un diesel.

3 – Se rendre dans un garage solidaire

Le principe : devenir soi-même garagiste le temps de faire une vidange, de changer les plaquettes de frein, de remplacer les suspensions... dans un endroit adapté. Vous pouvez rester sur des opérations d'entretien simples comme aller plus loin dans la révision de votre véhicule si vous vous y connaissez suffisamment. En plus de disposer du matériel professionnel mis à disposition (élévateurs, cuves à huile, outillage...), un garagiste professionnel reste sur les lieux et vous guide dans les gestes et réglages du véhicule. Ce service est facturé de 12 à 16 euros/h. L'assistance technique peut être facturée de 5 à 15 euros selon la tâche. Des pièces peuvent être vendues directement sur place à des prix négociés.

Où trouver un garage : selfgarage.org ou garages-solidaires.fr

Autre piste : faire appel aux garages étudiants de lycées professionnels en mécanique auto. L'ANFA (Association nationale pour la formation automobile) recense les établissements professionnels sur toute la France. Les adresses sur www.metiersdelauto.com (rubrique "lieux de formation") Ceux-ci acceptent souvent de réparer les voitures de particuliers. Prenez contact avec l'établissement pour fixer un rendez-vous. Si la note est très peu élevée, le temps de réparation est en revanche plus long.

4 – Vous rendre dans un centre auto ou un garagiste indépendant

Pas de secret : les travaux effectués chez les garagistes concessionnaires sont les plus chers du marché, avec une note de près de 50 % plus élevée que dans les autres garages. Difficile cependant d'y échapper tant que votre voiture est encore sous garantie. Passé ce délai ou pour les interventions qui ne concernent que la carrosserie, préférez les garages indépendants et les centres auto comme Norauto, Midas, Feu Vert, Speedy... qui ont développé de nombreux forfaits d'entretien à petits prix.

Ca bouge cependant : les constructeurs pour rester compétitifs ont ouvert leurs propres réseaux low cost, à savoir Eurorepar (Citroën), Motaquip (Peugeot), Motrio (Renault), Motorcraft (Ford)... accessibles à toutes les marques, avec un rapport qualité-prix attrayant.

Autre piste : des sites comme lavidange.com ou revisersavoiture.com se sont lancés dans la recherche des meilleurs plans pour l'entretien de son véhicule à travers la France. N'hésitez pas à y faire un tour.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.