Depuis trois semaines, des hélicoptères de la police et de la gendarmerie nationale sillonnent le ciel au-dessus de l’autoroute A1. Objectif : arrêter les auteurs de vols à la portière pendant les embouteillages.

©CC/Flickr

A pied ou en scooter, les voleurs à la portière ont toujours le même mode opératoire : briser la vitre des voitures au ralenti dans les embouteillages et saisir ce qui se trouve sur le siège passager. Face à ce fléau grandissant sur l’autoroute A1 dans la Seine-Saint-Denis et des plaintes multiples, les forces de l’ordre se sont fortement mobilisées. Et pour cause : des hélicoptères sillonnent désormais le ciel au-dessus de l’autoroute.

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Les Macron entraînés dans une danse traditionnelle en Arménie !

Voir plus de vidéos

• Lire aussi : Conducteur d'un go-fast tué sur l'A7 : la méthode utilisée par les trafiquants

Et déjà des résultats

Ce nouveau dispositif fonctionne déjà, nous rapporte Le Parisien. Après seulement trois jours de patrouille, deux individus ont été interpellés en flagrant délit par les forces de police et ce, après l’attaque d’un véhicule à hauteur du tunnel de Landy sur l’A1. Ce sont les motards de la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) du 93 qui ont procédé à l’arrestation des deux agresseurs. Si le complice du voleur est parvenu à s’enfuir à pied, il a rapidement été identifié.

Publicité
La préfecture a d’ores et déjà prévenu que le dispositif serait maintenu aux heures de pointes afin d’éviter ces larcins qui visent, pour la plupart, uniquement les voitures qui ne sont pas immatriculées dans la Seine-Saint-Denis.

A voir sur ce thème : Crash d'un chauffard sur l'autoroute 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet