Le constructeur allemand a annoncé que les automobilistes américains concernés seront indemnisés mais pas les Européens. Et des solutions ont été trouvées pour remettre les véhicules aux normes. 

Ca ne prendra pas plus d’une heure… Volkswagen a présenté mercredi des solutions pour remettre aux normes les voitures qui avaient été équipées d’un logiciel permettant de truquer les tests d’émissions de polluants.

Des solutions rapides et peu coûteuses. "Concrètement, pour les véhicules 1,6 litre, un convertisseur de courant devra être installé dans le moteur, 'juste devant le débimètre d'air'. La manipulation durera 'moins d'une heure', assure le constructeur. Pour les motorisations 2 litres, une simple mise à jour du logiciel suffira, nécessitant 'environ une demi-heure de travail'", rapporte Europe 1.

Si les voitures concernées respecteront ensuite les limites d’émission d’oxyde d’azote, rien ne dit toutefois si la performance des véhicules restera la même, le groupe n’étant pas encore en mesure de garantir que les capacités seront préservées.

Pas de compensation financière en Europe

Seuls les Américains seront par ailleurs indemnisés. "Il n'y aura pas de compensation financière pour les propriétaires de ces véhicules (équipés de moteurs truqués, ndlr) en Allemagne", a déclaré Enrico Beltz, porte-parole du groupe pour les ventes, cité par l’AFP.

Publicité
Les voitures devraient être rappelées durant l’année 2016. Fin septembre, TF1 révélait que les autorités françaises allaient rappeler au moins 900 000 véhicules équipés du logiciel espion.

En vidéo sur le même thème : Scandales obligent, Volkswagen réduit et réoriente ses investissements 

mots-clés : Volkswagen, Automobile

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet