Airparif et MétéoFrance annoncent un nouvel épisode de pollution ce mardi en Île-de France. La nouvelle maire de Paris, Anne Hidalgo, a décidé de rendre gratuit le stationnement résidentiel dans les rues de la capitale afin de lutter contre l'émission des particules fines (PM10).
©AFPAFP

© AFP

Les particules fines (PM10) sont de retour ce mardi 1er avril, en Île-de-France . Airparif, l’organisme chargé de surveiller la qualité de l’air dans la région, ainsi que MétéoFrance, prévoient un risque de dépassement du seuil d’information. Selon l’organisme, ce seuil correspond "à un niveau de concentration de polluants dans l'atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine de groupes particulièrement sensibles au sein de la population, justifiant des mesures d'information et de recommandation pour réduire certaines sources".

Anne Hidalgo, la maire de Paris, a donc annoncé la gratuité des stationnements résidentiel afin d’inciter les usagers à préférer les transports en commun à leur véhicule.Les mesures adoptées sont toutefois moindres que celles qu'à connues la France le week-end du 14 mars : Il est recommandé aux automobilistes de réduire de 20 km/h leur vitesse par rapport aux limitations habituelles. Sur le périphérique, la baisse conseillée ne sera que de 10 km/h. Afin de limiter au maximun la gêne occasionnée pour les Parisiens, la Ville de Paris demande à la Préfecture de Police de Paris d’organiser le contournement des poids lourds de la ville.Si le trafic routier est la principale cause de l’émission de particules en milieu urbain, le chauffage (au bois ou au fioul), les transports, l’industrie ou encore l’agriculture sont les principales sources de particules fines en zone rurale.

Airparif analysera la situation ce mardi matin et rendra public sa prévision quant à la pollution de l’air pour les jours à venir à partir de 11 heures sur son site.

Vidéo sur le même thème : alerte aux particules fines dans le Rhône 

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.