A la perte d'un(e) conjoint(e), le retraité va pouvoir bénéficier, sous certaines conditions, d'une retraite de réversion. En partenariat avec l'Assurance retraite, Planet.fr fait le point sur les démarches à suivre.  
©Getty Images

Les démarches à suivre lors d’un décès

Il faudra avant tout effectuer quelques démarches pour signaler le décès. Premièrement : prévenir le plus rapidement possible par courrier sa caisse régionale et préciser l’identité du défunt : numéro de sécurité sociale, nom et prénom, date et lieu du décès. Cela permettra alors d’arrêter le paiement de la retraite et d’éviter d’avoir à rembourser des sommes perçues à tort. Si le décès a lieu à l’étranger, il faudra également joindre un acte de décès.

En fonction de la situation qu’avait la personne décédée, il ne faudra pas non plus oublier de s’adresser dans les huit jours aux organismes qui doivent être informés du décès (employeur, Pôle emploi, banques, CPAM, mutuelles et assurances, CAF…).

En savoir plus sur les démarches à suivre en cas de décès.