Texte législatif ayant pris la suite de la loi Duflot, la loi Pinel permet à certains investisseurs en immobilier locatif d'obtenir une baisse d'impôt.
©iStockIstock

Loi Pinel : une baisse d’impôt pour certains investissements locatifs

Comme la loi Duflot, la loi Pinel votée en 2015 a pour but d’inciter les Français à investir dans l’immobilier locatif des zones où la demande en logement est la plus forte, et ainsi permettre une limitation des prix des loyers. Prolongé pour 4 ans à partir de 2018, le dispositif de la loi Pinel consiste à offrir une baisse d’impôt sur le revenu à un investisseur immobilier sous conditions : ? qu’il ait acheté un logement neuf respectant les normes environnementales ; ? qu’il ait acheté dans une zone toujours éligible au dispositif (zones A bis, A et B1) ; ? qu’il se soit engagé à louer son bien pendant un minimum de 6 ans à un prix plafonné.

Exemple de baisse d’impôt avec la loi Pinel (ex-loi Duflot)

La loi Pinel vous permet d’obtenir une baisse d’impôt sur le revenu allant jusqu'à 21 % du montant de votre investissement immobilier. Ce taux va dépendre de votre période d’engagement à louer le bien : ? 6 ans d’engagement : taux de 12 % (jusqu’à 6 000 € de baisse d’impôt par an) ; ? 9 ans d’engagement : taux de 18 % (jusqu’à 6 000 € de baisse d’impôt par an) ; ? 12 ans d’engagement : taux de 21 % (jusqu’à 5 250 € de baisse d’impôt par an et donc 63 000 € maximum au total).Ainsi, si vous investissez 200 000 € dans un logement que vous mettez à louer, la Loi Pinel vous permet d’obtenir : ? 24 000 € de baisse d’impôt (soit 4 000€ par an pendant 6 ans) ; ? 36 000 € de baisse d’impôt (soit 4 000€ par an pendant 9 ans) ; ? 48 000 € de baisse d’impôt (soit 4 000€ par an pendant 12 ans).

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.