Sommaire

Les modèles sont similaires

Les voitures radars privatisées possèdent quelques détails qui permettent de les différencier d'un véhicule classique. Les indices que vous pouvez relever sont principalement visuels, explique AutoPlus.

  • Dans un premier temps, le pare-choc avant comporte quelques différences. S'il y a un rectangle opaque dans le bouclier sous la plaque d'immatriculation, il s'agit là du lecteur de plaque infrarouge.
  • Si vous voyez une grosse masse noire posée sur le tableau de bord, c'est sans doute l'appareil photo qui va servir à identifier les contrevenants.
  • Les voitures radars disposent aussi de caméras potentiellement visibles au pied des montants de pare-brise et sur la plage arrière. Elles permettent de lire les limitations de vitesse.
  • Les modèles de voitures sont souvent les mêmes. Vous retrouverez régulièrement des Renault Mégane, des Dacia Sandero, des Citroën Berlingo, des Peugeot 208, des 308 ou des 508. Cependant, le panel s'élargit avec l'arrivée des Ford Focus, des Seat Leon ou encore des VW Passat et des Golf 7.

Par contre, il est difficile de reconnaître ces voitures radars en fonction du comportement du conducteur. D'autant que d'ici 2021, les forces de l'ordre ne seront plus au volant.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.