Le système bonus-malus écologique va être durci dès le 1ᵉʳ janvier 2021. Des citadines, jusqu'ici épargnées, vont ainsi être taxées. Quelles sont-elles ?
Auto : quelles voitures acheter avant la fin de l’année pour échapper au malus ?

Vous envisagez de changer de voiture ? Il faudrait peut-être vous dépêcher pour en acheter une nouvelle. Le gouvernement entend en effet durcir les malus écologiques 2021 et 2022. Les nouveaux barèmes ont ainsi été dévoilés le 28 septembre dernier, lors de la présentation du projet de loi de finances (PLF 2021), faisant office de budget prévisionnel. Ils concernent les véhicules neufs et permettent d’aider les constructeurs et les consommateurs dans leurs choix.

Malus écologique 2021 : nouvel abaissement du seuil

Au 1ᵉʳ janvier prochain, un nouvel abaissement du seuil de déclenchement du malus entrera en vigueur. Il sera réduit de 7 grammes et touchera de ce fait les modèles rejetant plus de 131 g/km de CO₂ contre 138 g/km actuellement.

Quant au montant maximal de malus, il double ! Il passe en effet de 20 000 € à 40 000 €. Si l’an prochain, les citadines et les berlines compactes demeureront, pour la plupart, épargnées, certains modèles seront désormais taxés. D’autres verront même leur tarif exploser.

Les voitures low cost, tous comme les stars du marché n’y échapperont pas. La Dacia Sandero, véhicule le plus vendu aux particuliers en France, se dotera d’un nouveau moteur début 2021, qui devrait être "malussé" dans certaines versions, rapporte Le Dauphiné.

Tout aussi apprécié par les Français, le SUV Peugeot 3008, sera aussi assujetti à un malus pouvant atteindre 1400 €.

Dacia Duster, Opel Corsa, Volkswagen Polo, ou encore la Peugeot 308 seront aussi soumises à un malus. Le montant variera en fonction des motorisations.

Découvrez dans notre diaporama ci-dessus les citadines qui seront taxées écologiquement en 2021.

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.