Selon un sondage Le Journal du Dimanche et Sud Radio, publié dimanche 28 mai, l'ancien premier ministre Manuel Valls pourrait se retrouver à égalité avec la candidate de la France insoumise lors du second tour des élections législatives dans sa circonscription d'Évry. 

Nouveau coup dur pour Manuel Valls. Selon un sondage Ifop-Fuiducial réalisé pour le Journal du Dimanche et Sud Radio, publié ce dimanche 28 mai, l'ancien Premier ministre pourrait être mis en difficulté par la candidate de la France insoumise, Farida Amrani, au second tour des législatives dans la 1re circonscription de l'Essonne. L'institut de sondage prévoit déjà un 50-50 entre les deux candidats.

Malgré les gestes du parti socialiste et de la République en marche de ne pas présenter de candidat face à Manuel Valls, l'ancien Premier ministre l'emporterait de très peu au premier tour avec 30% des intentions de vote, contre 48,6% en 2012. Ainsi, la candidate de la France insoumise, Farida Amrani, le talonnerait déjà de près avec 26% des intentions de vote.

Publicité
Publicité

Risque d'un "tout sauf Valls"

Selon le sondage, aucun des 21 autres candidats de la première circonscription de l'Essonne ne serait capable de se maintenir au second tour. La droite et le Front national atteignent les 12% , le candidat communiste, soutenu par Benoît Hamon ne dépasse pas la barre des 6,5%. Quant à l'humoriste Dieudonné et le chanteur Francis Lalanne, ils récolteraient respectivement 3 et 0,5% d'intention de vote.

À lire aussi : Manuel Valls se livre sur son enfance

Selon Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop : "Même si l'avantage est à l'ancien Premier ministre, l'incertitude est réelle. Le risque du 'tout sauf Valls' existe." Si l'égalité entre le député sortant et la candidate Farida Amrani est envisageable, elle est notamment due à un report très favorable des voix du candidat PCF, et à environ un tiers de celles des électeurs de droite.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :