C'est la tradition, à chaque nouvelle législature : les nouveaux locataires du Palais-Bourbon reçoivent une mystérieuse mallette remplie d'objets qui seront utiles aux nouveaux députés.

Il y a la mallette du président permettant de déclencher la frappe nucléaire... et la non moins mystérieuse mallette des députés. C'est en effet un usage à l'Assemblée nationale : chaque nouveau député reçoit une mallette contenant le nécessaire pour son mandat.

Selon LCI, e lle est remise à l'ensemble des 577 députés, au même moment que leur badge leur permettant d'accéder comme bon leur semble au Palais-Bourbon.

A lire aussi Législatives : quels scores ont fait Najat Vallaud-Belkacem et son mari ?

Un pin's, une cocarde, le règlement de l'Assemblée...

Cette mallette contient quatre éléments. Premièrement, le règlement actualisé de l'Assemblée nationale qui organise le fonctionnement interne de l'institution (procédures de délibération, règles disciplinaires, etc.). Ensuite, les députés reçoivent un magnifique pin's aux couleurs de la République, de même que l'écharpe tricolore, qui doit être portée par lors des cérémonies publiques. Les députés doivent la porter "rouge au col" tandis que les maires mettent la bande bleu proche du col de chemise. Un usage qui tient de la tradition qui se perpétue depuis 1848, précise LCI.

Enfin, les hôtes de l'Assemblée nationale reçoivent une cocarde tricolore pour son véhicule, leur "évitant de devoir décliner leur qualité". "Les parlementaires ont aussi accès au parking de l'Assemblée nationale et aux taxis parisiens. Ils privilégient cette dernière solution car plus anonyme", précise la chaîne d'infos en continu. 

Vidéo sur le même thème : Législatives : à quoi sert un député 

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.