De son vrai nom Isabelle Laeng, la candidate seins nus se présente aux élections législatives dans la 7e circonscription de Paris. Elle milite notamment pour une transparence totale dans le monde politique.

De tous les candidats insolites aux élections législatives, c'est sans doute la plus atypique. Connue dans les médias pour ses happenings "seins nus", Cindy Lee se présente aux élections législatives dans la 7e circonscription de Paris.

"A travers ma candidature, je souhaite lutter pour le bien-être de l'individu et des animaux, mais aussi lutter contre la malbouffe", nous explique la présidente du Parti du plaisir, qui promeut l'hédonisme.

Mais le cheval de bataille de la candidate reste la lutte contre la corruption en politique. "A l'image de ce qui se passe dans les pays nordiques, il faudrait une transparence totale en politique, et que les citoyens puissent consulter les documents relatifs aux élus", explique la quinquagénaire. Qui milite également pour une démocratie participative. "On pourrait créer un système  de récompense citoyenne : les citoyens qui consomment des produits fabriqués en France cumuleraient par exemple des points qui pourraient être transformés en argent par la suite", avance la "Cicciolina française".

Des policiers l'ont prise pour une Femen

Ce n'est pas la première incursion de Cindy Lee en politique. Avec son mouvement, constitué d'une poignée de militants un peu partout en France et de "beaucoup de sympathisants", elle a tenté de se présenter à chaque élection présidentielle depuis 2002, en vain. Elle s'est également présentée aux élections législatives, toujours dans la 7e circonscription parisienne, où elle a obtenu 430 voix en 2007 et 224 voix en 2012. 

Publicité
Cette ancienne gogo-danseuse, actuellement danseuse et comédienne à ses heures perdues, s'était fait remarquer lors de l'élection présidentielle pour une manifestation, poitrine à l'air, devant l'Assemblée. Elle qui n'avait jamais eu de problèmes se fait alors arrêter par la police. "Je crois qu'ils m'ont prise pour une Femen...", glisse-t-elle. Mais la quinquagénaire  revendique ce mode d'expression peu conventionnel. "Quand on n'est pas issu d'un parti traditionnel, c'est très difficile de faire parler de soi", estime Cindy Lee, qui veut promouvoir coûte que coûte l'hédonisme.

Vidéo sur le même thème : Cindy Lee, candidate du parti du plaisir, arrêtée seins nus devant l'Assemblée nationale

mots-clés : élections, Candidate

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité