Les élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin prochains. En attendant, certains candidats se sont déjà fait remarquer, mais pas toujours dans le bon sens...

Un candidat (LREM) tient des propos homophobes

 

Dans une vidéo datant de 2012, Olivier Serva, candidat dans la 1ere circonscription de Guadeloupe, mettait en avant sa chrétienté pour dire tout le mal qu'il pensait des rapports entre personnes de mêmes sexes.

"Être tolérant, ce n'est pas accepter l'intolérable. Et pour le chrétien que je suis, quand je lis la Bible, l'hétéronome, il est écrit qu'un homme couchant avec un homme ou une femme couchant avec une femme, c'est une abomination. (...) Évidemment, c'est un péché, la Bible le dit", déclarait-il le 24 octobre 2012 lors d'un débat sur le Mariage pour tous sur une chaîne locale. De même, il estimait que le fait d'avoir des parents homosexuels favorisait la propension au suicide des enfants.

Publicité
Ses propos ont ensuite été condamnés par la classe politique. Mais contacté par Le Figaro, le président de la Commission nationale d'investiture d'En marche!, Jean-Paul Delevoye, n'a pas exclu de maintenir son investiture à Olivier Serva "s'il récuse ces propos". De son côté, Olivier Serva affirme que "ces propos sont sortis de leur contexte". "Il y a cinq ans, nous étions en plein débat sur la loi pour le Mariage pour tous. À l'époque, j'avais fait valoir mes convictions", affirmant que depuis, "de l'eau a coulé sous les ponts".
mots-clés : élection

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité