2 vues

Alors que la Régie immobilière de la ville de Paris a adressé à Frigide Barjot il y a quelques jours un courrier la priant de bien vouloir se mettre en conformité avec son bail, la chef de file des anti mariage gay se dit menacée d’expulsion et dénonce des manœuvres politiques. Frigide Barjot avait ouvert les portes de son appartement, aujourd’hui devenu un sujet de polémique. Les caméras de Toute une histoire avaient ainsi pu la filmer dans son quotidien, avec ses enfants.

Contenus sponsorisés