Ecouter l'article :

Invitée ce lundi 3 mai sur le plateau de C à vous pour la promotion de son livre "Que faire ?" parlant de son engagement écologique, l'actrice de 83 ans s'est confiée sur son amitié avec Simone Signoret, qui aurait initié son activisme.
VIDÉO. Jane Fonda : comment Simone Signoret a éveillé son militantisme©Ruymen Jim / UPI / Abacapressabacapress

C'est une amitié qu'on ne connaissait pas. Invitée sur le plateau de C à vous en duplex, l'actrice et activiste américaine Jane Fonda a confié comment l'actrice française Simone Signoret a éveillé sa conscience politique et son militantisme. La compagne d'Yves Montand a été la première à l'entraîner dans les manifestations dans les années 60 en France. "Je n'oublierai jamais, c'était une manifestion contre la guerre au Vietnam et Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir en parlaient", se souvient Jane Fonda. L'actrice est dithyrambique sur Simone Signoret et ses engagements politiques."Elle était tellement géniale, Simone Signoret, parce qu'elle n'a jamais fait de prosélytisme, elle m'a tout simplement exposé d'autres façons de penser, d'autres points de vue", explique-t-elle.

"Nous avons passé beaucoup d'heures à discuter en buvant du vin"

Cela a permis à Jane Fonda de "réaliser à quel point la guerre du Vietnam était mauvaise". Leurs longues conversations ont en effet éveillé la conscience militante de l'actrice américaine, qui se retrouvait alors parachutée en France après son mariage avec Roger Vadim. "Je me suis retrouvée là en France. J'étais mariée à Roger Vadim et j'étais enceinte. Que faire ? Alors je suis allée voir Simone. J'ai toqué à sa porte dans sa maison de campagne. Je me souviens qu'elle a ouvert la porte et m'a dit : 'Je vous attendais'. Nous avons passé beaucoup d'heures ensemble à discuter en buvant du vin et en mangeant du fromage. Elle m'a aidé à comprendre ce qu'il se passait au Vietnam, pourquoi les Français s'y étaient engagés et avaient perdu et pourquoi c'était vraiment pas bien que les États-Unis soient impliqués. Elle m'a expliqué pourquoi cette guerre n'avait pas lieu d'être", explique Jane Fonda.

Un éveil politique qui a forgé la militante que deviendra l'actrice par la suite. "Après cela, j'ai quitté Vadim, j'ai quitté la France, je suis retournée aux Etats-Unis et je suis devenue militante", explique Jane Fonda. Selon elle, "les racines" de son engagement se trouvaient là" en France avec Simone Signoret". L'actrice a également révélé que son accueil si chaleureux dans l'Hexagone était surtout dû à la popularité de son père en France, l'acteur Henri Fonda. "J'ai été si bien reçu en arrivant en France, et c'est grâce à mon père. Les Français adoraient mon père !, explique la militante. Un succès qui a d'ailleurs probablement participé à son amitié avec Simone Signoret. "C'est d'ailleurs comme ça que j'ai rencontré Simone Signoret...elle avait un petit béguin pour mon père. Alors quand je suis arrivée elle m'a tout de suite pris sous son aile", confie l'actrice.

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.