Ecouter l'article :

Ce 6 octobre, l'actrice Sophie Duez fête ses 58 ans. Après avoir mené une carrière dans le cinéma, la star a décidé de se lancer en politique au début des années 2000. Pourquoi la comédienne a-t-elle décidé de changer de carrière ?
Sophie Duez : pourquoi l'actrice s'était-elle engagée en politique ? abacapress

Sophie Duez : une actrice nommée aux César

Après un passage remarqué dans le magazine Lui en 1982 et sa participation à une campagne publicitaire l'année suivante, Sophie Duez commence sa carrière d'artiste en 1984 dans le film Marche à l'ombre de Michel Blanc. Pour son premier film, la jeune femme âgée de 22 ans à l'époque est nommée pour un César du meilleur espoir féminin en 1985.

Forte de cette première expérience, elle se voit proposer plusieurs autres rôles au cinéma. On la retrouve notamment dans le long-métrage Je hais les acteurs aux côtés de grandes stars du métier telles que Michel Galabru, Pauline Lafont ou encore Dominique Lavanant. Elle enchaîne les rôles au cinéma avant de connaître une traversée du désert au milieu des années 90. Si l'actrice est peu présente sur grand écran, elle l'est toutefois à la télévision. On la retrouve dans des rôles secondaires dans des séries à succès : Quai n°1, Commissaire Cordier, Commissaire Magellan ou encore Joséphine, ange gardien.

Sophie Duez : de comédienne à politicienne

Au début des années 2000, elle décide de se consacrer  à la politique. Lors de l'élection présidentielle de 2002, elle est une fervente supportrice de Lionel Jospin. En 2008, elle se présente sur la liste municipale à Nice conduite par le socialiste Patrick Allemand sur la liste "Changer d'ère". 

Élue conseillère municipale, elle décide de se retirer de la politique le 12 décembre 2009 avant de revenir sur sa décision trois jours plus tard. Elle annonce le 15 décembre son entrée au cabinet du maire de Nice, Christian Estrosi en tant que chargée de mission pour la rénovation et la transformation des anciens abattoirs municipaux en ateliers d'artistes.

En 2012, Sophie Duez s'était confiée sur ses nouvelles ambitions politiques : "J'ai toujours porté les valeurs de gauche. J'ai vu mon père pleurer pour l'élection de Mitterrand en 1981, et j'ai été séduite par l'ouverture à la société civile que voulait faire Allemand sur sa liste. Alors j'y suis allée, à fond", avait-elle expliqué et d'ajouter :  "Je déteste que l'on m'impose ce que j'ai à dire. Et si par malheur au conseil municipal je posais des questions où je m'intéressais à la politique de la majorité en leur soumettant des idées, j'étais vilipendée par mon propre camp. En fait l'élu est pris dans un combat de stratégie. Et on ne débat pas assez des idées".

Aujourd'hui, la comédienne semble avoir totalement arrêté la politique, comme elle l'a expliqué au Figaro en 2019 : "Je n’ai jamais été encartée, mais j’ai été élue deux ans à Nice, puis j’ai démissionné en 2010 parce que la politique électoraliste ne m’intéresse pas. Toujours à Nice, j’ai travaillé sur le projet architectural de la reconversion d’une friche industrielle en lieu culturel et j’en ai assuré la programmation. En 2017, j’ai pris une année sabbatique, j’ai passé pas mal de temps au Canada chez ma fille et, l’an passé, j’ai joué au théâtre à Londres", avait-elle expliqué.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.