Sommaire

Sophie Davant : une femme meurtrie

Dans son livre ''Au-delà... Grandir après la perte'', Sophie Davant raconte sa souffrance, celle de perdre sa mère, atteinte d'un cancer du sein. C'est "afin d'aider les autres" à surmonter ce drame que l'animatrice décide d'écrire cet ouvrage. "Je n'ai pas fait ce livre pour attirer l'attention sur moi (...) mais pour transmettre mon expérience. A 20 ans, j'aurais bien aimé que l'on m'aide", confie la présentatrice au journal ''Le Parisien''.

Sophie Davant : une femme meurtrie© Creative Commons

Sophie Davant avoue avoir eu besoin d'écrire sur ce manque. "Cet événement m'a bouleversée et ma mère m'a terriblement manqué à des étapes importantes de ma vie. Mais d'un autre côté, ça m'a libérée, c'est vrai. Je me suis sentie très seule finalement, confrontée à moi-même, et j'ai senti une sorte d'urgence. Je n'ai pas eu le choix, je n'étais pas dans un cocon.(...) Du coup, je suis allée au bout de moi-même, de mes envies", raconte-t-elle au magazine notrefamille.com.

La perte de sa mère pousse d'ailleurs l'animatrice à s'engager dans la prévention du cancer du sein, notamment dans une campagne coup de poing avec l'association Le cancer du sein, parlons-en ! et le magazine féminin ''Marie Claire'', qui publie des photos de plusieurs personnalités montrant leur poitrine. En montrant leurs seins, ces actrices, mannequins et

écrivains "sauvent leur vie". Cette campagne vise à communiquer sur le dépistage gratuit, notamment la mammographie, à 40 ans au lieu de 50 ans. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.