Présentateur vedette de TF1, Nikos est aussi un passionné de photographie. Un moyen pour lui de montrer toute sa sensibilité.

Nikos Aliagas explore ses propres blessures

Nikos Aliagas anime depuis longtemps des émissions de télévision, mais outre ses qualités de journaliste vedette sur TF1, il est avant tout passionné de photographie. Son travail est même exposé dans la grande Arche de la Défense près de Paris jusqu’au 6 janvier. Dans ses photos, il aime explorer les failles, l’intime et ses propres blessures. Il sort un livre, issu de ses voyages en Grèce, dans les Balkans, à Cuba, l’île Maurice ou encore le Sri Lanka, qu’il a intitulé L'Épreuve du Temps. Instants photographiques.

Son père, il le "voit partout"

Dans cet ouvrage, l’animateur explore le temps qui passe et ses effets. Mais il l’a surtout pensé comme un hommage à son père, décédé le 7 mai 2017. "Ce livre est dédié à mon père, mort il y a un an et demi. C'est pour lui dire que le temps passe, mais que je n'oublie pas. Je le vois partout…", a-t-il ainsi déclaré au Figaro. À la dernière page de l’ouvrage, on peut ainsi voir une photographie particulièrement touchante de ses parents à l’hôpital. Sa mère, Harula, tient les mains de son père malade. "J’ai dédié cet ouvrage à mon père, car il ne pouvait pas concevoir l’idée que le temps puisse le déposséder de sa propre vie. J’ai photographié les marques du temps pour les démystifier, peut-être aussi pour lui dire qu’au-delà du périssable, le mystère de la vie reste plus puissant que la fatalité du passage", confie ainsi Nikos Aliagas sur son œuvre.

Publicité
Publicité

Pour ce livre, Nikos a travaillé longtemps, voulant peaufiner et offrir quelque chose de vraiment personnel à ses lecteurs. Connu aussi pour ses photographies de mains, le photographe analyse ses choix : "Les mains disent la vie des ancêtres. Les mains disent ce que le masque social essaie de cacher." Sensible, l’animateur livre un hommage émouvant à son père, celui qui lui a offert son premier appareil photo, un Instamatic Kodak, alors qu’il n'était encore qu'un enfant de 10 ans.

À voir en vidéo - Pourquoi Frédéric Lopez quitte son émission phare