Deux ans après l'accident qui a coûté la vie à Morgane Rolland, deuxième dauphine de Miss Loire et Miss Pays stéphanois 2017, le tribunal a requis une peine de trois ans de prison ferme dont deux avec sursis à l'encontre du conducteur.
Une miss écrasée par un tracteur, le conducteur écope de la prison ferme© sylvietellierCapture Instagram

C’était il y a presque deux ans. Le 26 avril 2019, Morgane Rolland décédait tragiquement à 22 ans. Cette jeune étudiante en STAPS et sapeur-pompier volontaire avait remporté le titre de Miss Pays Stéphanois en 2017 puis l’écharpe de deuxième dauphine de Miss Loire la même année.

Les circonstances de sa mort

Le dramatique accident est survenu alors que la jeune femme se baladait à vélo avec son petit ami Teddy sur une route départementale à Veauchette dans la Loire. C’est sous les yeux de son chéri que Morgane Rolland s'est fait faucher par un tracteur.

Nos confrères de France Bleu Saint-Étienne Loire révélaient à l’époque que l’engin agricole suivait les deux cyclistes avant de vouloir les dépasser. Au même moment les deux amoureux ont voulu se déporter pour éviter une voiture qui "sortait d'une allée le long de la route", détail le quotidien Le Progrès. Si le petit-ami de la miss a eu le temps de faire un écart, la jeune femme se serait retrouvée coincé entre le tracteur qui était en train de doubler les deux cyclistes et la voiture. D’après France Bleu Saint-Étienne Loire, le conducteur de l’engin qui transportait des troncs d'arbres aurait été surpris par la manœuvre des cyclistes et aurait tenté de freiner sans réussir à éviter l’étudiante. "Le vélo s'est coincé sur l'encoche de la remorque et la cycliste est passée dessous", explique Le Progrès. France Bleu Saint-Étienne Loire relate que le temps que les pompiers n’arrivent sur place, Morgane Rolland était en arrêt cardiaque et serait décédée à son arrivée à l'hôpital Nord de Saint-Étienne.

"Trois ans de prison"

Ce 9 mars 2021, le tribunal de Saint-Étienne a rendu ses réquisitions concernant la responsabilité du conducteur du tracteur. D’après les informations de France Bleu, il a été prouvé lors de l’audience que l’agriculteur de 33 ans "roulait au-dessus de la vitesse autorisée, qui est de 25km/h pour ce genre de véhicule", écrivent nos confrères de France Bleu. L'enjeu de l’audience d’hier était de déterminer les raisons qui ont poussé le conducteur à dépasser les cyclistes et de connaître "l'existence, ou non, d'autres éléments ayant mené à l'accident", indique France Bleu.

Si l’avocate de la défense a tenu à rappeler que son client n'était pas sous l'emprise de drogues ou d'alcool au moment des faits, "trois ans de prison, dont deux avec sursis" ont tout de même été requis contre le conducteur de l’engin, précise France Bleu. Il risque également de se voir retirer son permis avec l’interdiction de le repasser pendant deux ans.

Nos confrères précise que le délibéré du procès, qui tranchera entre la thèse d'un malencontreux accident et celle d’une plus grande part de responsabilité de l’agriculteur dans cette affaire, est attendu le 25 mars prochain.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.