Sommaire

Brigitte Bardot et l'islam

Brigitte Bardot et l'islam© Creative Commons

Quand ? En décembre 2006.

L'histoire : En décembre 2006, Brigitte Bardot écrit à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, afin d'obtenir que les animaux tués lors de la fête de l'Aïd el-Kebir soient étourdis avant d'être égorgés. La lettre est rendue publique. Dans celle-ci, on peut y lire : "Il y en a marre d'être menés par le bout du nez par toute cette population qui nous détruit, détruit notre pays en imposant ses actes".

La responsable de la Fondation Bardot n'en est pas à son premier scandale. L'affaire de décembre 2006 est en effet sa cinquième accusation en onze ans d'incitation à la haine raciale.

Conclusion : Les propos de Brigitte Bardot ont été poursuivis par des associations antiracistes. Deux mois de prison avec sursis et 15 000 euros d'amende ont été requis en avril 2008 devant le tribunal correctionnel de Paris. En juin dernier, Brigitte Bardot a été condamnée pour "incitation à la haine raciale" et à payer une amende de 15 000 euros. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.