Sommaire

__Sous l'aile de "Polnareff"__

Avec sa crinière blonde - qui lui vaut le surnom de Polnareff -, une quincaillerie de chaînes dorées lui pendant au cou, ce nageur médiocre mais fort en gueule a révélé son talent dans le rôle d'entraîneur. Laure quitte alors les siens pour s'installer à Melun, dans la famille de Philippe Lucas. Dès lors, l'adolescente ne vivra plus que pour nager. Cinq heures d'entraînement quotidien qui lui valent, dès 2001, deux médailles d'argent aux championnats d'Europe junior à Malte.

Promu au rang de père de substitution - Laure sera marraine de l'un de ses fils - Philippe Lucas perfectionne sa machine à engranger les victoires. "J'étais jeune, se souviendra Laure. Je pouvais tout encaisser. A cette époque, je n'avais pas besoin d'avoir de vie privée. Puis les choses ont changé..."

Tous nos articles people| L'actu people avec Point de Vue| Toute l'actu people en vidéos

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.