Carla et Vanity Fair

Publicité

Il y avait déjà eu des indices de cette dérive. Avant l'été, Nicolas Sarkozy autorisait pour la première fois une séance de photos à visée commerciale au Palais de l'Elysée. Pour son album et pour le magazine américain Vanity Fair, Carla, sublime, posait sur les toits du palais présidentiel ou face à son époux sur le lit conjugal. La folle tournée a commencé sur France Inter, continué sur TF1, Europe 1, chez Michel Drucker où, avec 3 millions de téléspectateurs, elle a fait deux fois moins bien que Bernadette Chirac, et par un concours sur Chérie FM, "Gagnez un tête-à-tête avec Carla Bruni", qui avait le mérite de ne pas faire allusion à la présidence de la République.

Publicité

'Plus' d'infos !Le site de Point de vue, meilleur magazine people de l'année | Bienvenue chez les Sarkozy, un dossier spécial FP | 'Plus' de people sur FP ! | Carla Dit tout à Vanity Fair