Sommaire

Jean-Paul Gaultier et Francis Menuge

En 1975, Jean-Paul Gaultier et Francis Menuge se croisent-en plein Paris. Jean-Paul Gaultier avoue dans les colonnes de Gala que cette histoire était un véritable coup de cœur : "Ce fut immédiat, confie-t-il. Il était extrêmement mignon, drôle, brillant…"

Dans interview dans l'émission Thé ou café, Jean-Paul Gaultier parle de Francis Menuge, son compagnon mort du sida en 1990. Le styliste explique toujours souffrir de son absence : "On continue à vivre avec, explique Jean Paul Gaultier. Je crois que même si les gens ne sont plus là physiquement, on peut trouver une connexion".

Bien que la mort de son conjoint ait été douloureuse, la façon dont sa mort a été traitée par leur proche l’a été encore plus : "J'ai eu des blessures et celle-ci a été très forte. Surtout qu'en plus, le phénomène avec le SIDA – parce qu'il est mort du SIDA – était quelque chose de complètement tabou, a-t-il confié . Cela représentait comme la punition de Dieu – il y en a qui sont allés jusqu'à dire ça. C'était 'la' maladie, on ne pouvait pas dire le SIDA. C'était quelque chose d'assez dur par rapport aux familles, la famille de Francis aussi. Voilà, c'était comme une condamnation. C'est difficile à réaliser que c'était cela"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.