Sommaire

Yoko Ono et John Lennon

Assassiné le 8 décembre 1980 au pied du Dakota building, John Lennon a laissé une Yoko Ono bouleversée. L’artiste japonaise n’est pas prête à pardonner l’auteur de ce crime, qui a tué son époux sous ses yeux. La compagne du rockeur ne peut repenser à la mort de son époux sans être terrifié : "à l'époque j'aurais pu être tuée moi aussi. J'ai eu beaucoup de chance de ne pas mourir avec John. Si c'était arrivé, que serait-il advenu de Sean ? Depuis, je suis très prudente, comme un animal qui aurait l'habitude d'être chassé, comme une biche, raconte la veuve qui est toujours accompagnée de gardes de corps. Que je sorte ou que je reste à la maison, je suis sur mes gardes », précise-t-elle au Daily Beast dans une interview

Depuis ce tragique évènement, Yoko Ono a choisi le célibat: "J'adore ça. J'ai été mariée trois fois. Le troisième était extrêmement satisfaisant et j'aurais aimé qu'il dure. Cela n'a pas été le cas. J'ai toujours été avec quelqu'un, c'est la première fois que je suis seule et c'est très bien."

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.