Sommaire

Comment expliquez-vous la permanence de la popularité de Diana, dix ans après sa mort ?Elle était l'une des dernières grandes icônes du siècle, avec John Kennedy Junior, mort lui aussi dans un accident. Elle rassemblait la mystique de la royauté, le glamour d'une star de cinéma et la compassion d'une religieuse. La princesse Grace par exemple a uni les deux premiers éléments, mais elle n'a jamais montré son cœur. Elle n'a pas partagé avec son peuple comme Diana a pu le faire. Les britanniques et le reste du monde ont suivi Diana depuis ses débuts. Ils ont souffert avec elle de sa déception sentimentale, de ses désordres alimentaires, de ses dépressions post-partum. Elle était si accessible, si proche d'eux, qu'elle est effectivement devenue "la princesse du peuple". Une stupéfiante réussite d'ailleurs quand on voit son pedigree.

Quelles sont, pour vous, les plus grandes réalisations de Diana ?Elle a été l'une des toutes premières à rendre utile sa célébrité. De nombreuses stars se contentent de profiter, comme Paris Hilton, mais grâce à Diana, d'autres comme Angelina Jolie ont appris à faire du bien avec leur statut. Elle a été une pionnière et un exemple.

Vous rapportez qu'elle était proche de Tony Blair...Il l'admirait et me l'a dit. Diana mettait beaucoup d'espoirs en lui. Elle espérait qu'il lui donnerait un rôle officiel. Si elle avait vécu, je crois qu'elle aurait été déçue. Il ne pouvait pas se permettre de la soutenir officiellement. En tant que premier ministre, il voyait la reine une fois par semaine. Prendre parti pour la princesse aurait fait du tort à sa mission politique.

L'admirez-vous ?Infiniment. Elle était d'un tel courage, vous savez ! Elle s'est attaquée toute seule à la maison des Windsor, alors qu'elle n'était qu'une Spencer. C'était encore plus fort que si elle avait été une star d'Hollywood, parce qu'elle connaissait les règles, mais les a quand même détruites et réinventées. Son instinct, son extraordinaire intelligence émotionnelle lui ont permis de changer la monarchie et son rapport aux gens. Elle a inventé une nouvelle façon d'être royale. Diana mérite sa célébrité et ses fils continueront à la faire vivre. Quels que soient les efforts de certains membres de la famille royale pour l'effacer, ils n'y parviendront pas pour la bonne raison qu'elle est la mère de William. Ses deux fils l'adoraient, ils nettoieront son souvenir de ce qui l'a sali.

La princesse du peuple

"Découvrir et s'abonner à Point de vue !"

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.