Le 7 septembre 2019, la jeune cavalière française de 22 ans Thaïs Meheust est décédée tragiquement après une chute à cheval lors d'une compétition. Tout comme elle, de nombreux sportifs internationaux se sont éteints au cours d'un entraînement ou d'une compétition. Footballeur, cycliste ou alpiniste… Planet fait le point sur ces athlètes partis trop tôt en pratiquant leur sport.
Crises cardiaques et chutes accidentelles... Ces sportifs décédés en pratiquant leur sport
Sommaire

La cavalière Thaïs Meheust, 22 ans, décède après une chute durant un concours

Depuis ce 5 août, le peloton du Tour de Pologne est en deuil. Un jeune espoir du cyclisme du nom de Bjorg Lambrecht s’est éteint tragiquement à l’âge de 22 ans. Alors qu’il était en compétition sur le Tour de Pologne, le jeune homme a violemment chuté sur la 3e étape de l’épreuve cycliste. Emmené de toute urgence vers l'hôpital le plus proche en hélicoptère, il n’a pas survécu à ses blessures.

Cette star du cyclisme était bien connue des aficionados de la discipline. Un décès tragique qui a suscité de vives émotions auprès de son équipe, la Lotto-Soudal : “La plus grande tragédie qui puisse arriver à la famille, les amis et les coéquipiers de Bjorg est arrivée… Repose en paix, Bjorg”, a twitté cette dernière.

Après l’annonce de sa mort, les organisateurs de la compétition sportive ont décidé de faire quelques modifications sur la prochaine étape de la course : “Par respect pour Bjorg, les organisateurs de la course avec les arbitres et les équipes cyclistes ont décidé que la quatrième étape du Tour de Pologne sera neutralisée”, ont-ils écrit dans un communiqué paru dans la nuit de lundi à mardi.

Une disparition tragique qui a consterné le médecin référent de l’équipe de cycliste bretonne Arkéa-Samsic : “Je suis clairement attristé. Je suis passionné par ce sport cycliste, où j'exerce comme médecin depuis une vingtaine d'années. Je me dis qu'un gamin de 22 ans qui pratique son sport et sa passion n'a pas le droit de mourir sur son vélo. Je pense qu'on quitte le sport et qu'on touche à un problème de santé publique. Il serait temps de mettre autour d'une table tous les acteurs du sport cycliste : les coureurs, les organisateurs de course, les instances, les patrons des équipes cyclistes, les pouvoirs publics et voir ce qu'on fait. Quand on voit arriver un sprint d'une étape du tour de France, ou d'une autre course, en plein centre-ville, on sait tous que la vitesse est limitée pour les automobilistes à 30 ou 50 km/h. Les gars sur leurs vélos déboulent à 70 km/h. Il y a des chicanes, des poteaux, des trottoirs, des dos-d'âne et ce n'est pas normal qu'on joue avec la vie des sportifs. Le décès d'un gamin de 22 ans, ce n'est pas possible”, a-t-il affirmé sur Franceinfo.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.