Ces stars qui ont vu leurs parties intimes dévoilées par erreur Capture Instagram
Les stars elles aussi vivent des moments gênants. Mais lorsqu’elles sont victimes de ces incidents, elles sont vues de tous. De multiples célébrités ont vu leurs parties intimes dévoilées par erreur au grand public. Sharon Stone, Nabilla, Laura Pausini. Qui sont les autres victimes des regards indiscrets ?

Sharon stone

Basic Instinct, présenté au Festival de Cannes en 1992, a transformé la carrière de Sharon Stone. Mais ce qui l'a fait connaître, c'est la scène ou l’actrice révèle en décroisant les jambes ses parties intimes (voir la vidéo ci-dessous). La star s’est exprimée à ce sujet à  TéléCableSat. Pour elle, c'est un acte de trahison de son producteur Paul Verhoeven. "Verhoeven m'a demandé de retirer ma petite culotte blanche car on la voyait à la caméra mais il m'a promis qu'on ne verrait rien au final. Ce n'est que des semaines plus tard que Paul nous a projeté le film terminé avant d'aller au Festival de Cannes". Réprobatrice, la star se souvient toujours de ce souvenir amer : " Quand j'ai vu la séquence, je me suis sentie trahie. Je me suis levée et je l'ai giflé … Ce qui m'a choquée, c'est sa trahison. Si j'avais été à la place du réalisateur, j'aurais certainement conservé cette scène. Mais il aurait dû me prévenir. C'était un manque de respect"

Publicité
Publicité

Mais le producteur et l’actrice n’ont pas la même version des faits. Au Festival international du film de Marrakech, Paul Verhoeven s’explique auprès des journalistes : "Quand j'ai proposé à Sharon Stone de tourner cette scène au cours d'un souper, j'ai vu une sorte de lueur démoniaque­­ dans ses yeux, et elle m'a tout de suite dit oui sans hésiter. Quand on a tourné la scène, j'ai demandé à tout le monde de partir, y compris Michael Douglas. Il n'y avait plus qu'elle, moi et Jan de Bont, le réalisateur de Speed qui était alors mon directeur de la photographie. Elle savait très bien ce qu'on faisait. Elle a dit qu'elle n'était pas au courant que j'avais filmé son vagin. Mais c'est faux. En plus, juste avant de tourner la scène, elle m'a offert sa petite culotte en cadeau ! Mais ça, elle oublie toujours de le dire."