Madonna, adepte de la Kabbale

La chanteuse internationale Madonna a été membre de la Kabbale, un courant mystique minoritaire du judaïsme antique, depuis la fin des années 90. La particularité de ce mouvement : les adeptes portent tous un fil rouge autour du poignet pour éloigner le mauvais œil.

“J'étais enceinte de ma fille, c'était il y a quatorze ans et me suis rendue compte que j'avais passé toute ma vie en ne pensant qu'à moi et que soudain je devenais responsable d'un autre être”, a-t-elle expliqué au quotidien israélien Yediot Ahronot avant d’ajouter : "J'ai été élevée dans la tradition catholique et mon père était très pieux, mais je ne trouvais pas de réponse chez moi aux questions que je me posais sur le sens de la vie et pourquoi les hommes souffrent”.

Une quête de la spiritualité qui l’a poussée à étudier de nombreuses religions dans le bouddhisme puis la Kabbale. Mais depuis quelques années, la star se serait tournée vers une autre religion : l’Islam.