Sommaire

2 - Le clan Cousteau

Le commandant Cousteau ne laisse pas seulement une famille en deuil, il laisse également un important patrimoine. Icône de la défense des océans, l’homme au bonnet rouge était à la tête de deux associations à but non lucratif, The Cousteau Society et l'Équipe Cousteau, ainsi que d'une société commerciale. Il était également auteur de nombreux ouvrages et films. Mais surtout, il avait inventé l’Aqua Lung, un scaphandre de plongée. En 1995, dans une interview accordée au Figaro Magazine, Jacques-Yves Cousteau expliquait : “Ma succession est une tragédie perpétuelle”, en effet alors qu’il avait choisi comme successeur son fils Philippe, celui-ci décède en hydravion en 1979. Deux ans plus tard, le Pacha disparaissait sans laisser de successeur officiel.

C’est après la mort du commandant que le conflit éclate entre sa seconde femme Francine et son deuxième fils Jean-Michel, fils de la première épouse du défunt. D’après Le Point, les deux clans ne s'intéressent pas à la fortune du défunt, mais à la poursuite de l’entreprise. Or, pour cela, il faut pouvoir utiliser le nom Cousteau, ce que Francine refuse d’accorder à son beau-fils. La justice finit par autoriser Jean-Michel à utiliser ce nom condition que son prénom apparaisse avant. Francine finit par diriger l'Équipe Cousteau, ainsi que le navire Calypso, longtemps disputé par les héritiers.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.